Passation de commandement pour les RSMA en Nouvelle-Calédonie

Sur le Caillou, le Régiment du Service Militaire Adapté compte environ 530 volontaires par an et propose 22 formations professionnelles différentes. La cérémonie de passation avait lieu, hier, à Koumac.

Du changement en Brousse. Hier, à Koumac, avait lieu la cérémonie durant laquelle le colonel Michel Stachowski a laissé le commandement du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA). C’est le lieutenant-colonel Faldony Revillon qui prend désormais les rênes du régiment. Il aura pour mission de continuer le travail de ses prédécesseurs : « Les RSMA en Nouvelle-Calédonie, c’est plus de 530 volontaires en 2023 et 22 formations professionnelles différentes pour des jeunes de 18 à 25 ans, explique le capitaine Guillaume Gnesutta, officier communication du RSMA. Nos jeunes suivent un socle commun, pendant un mois, où ils apprennent la formation militaire initiale. Ensuite, ils basculent dans une des trois compagnies de formation professionnelle, à Koné, à Bourail, ou donc, à Koumac. »

Une fierté pour la jeunesse calédonienne

Cette cérémonie était l’occasion de rappeler aux jeunes du RSMA l’importance de leur engagement dans le contexte actuel. « La réussite c’est le travail, et c’est comme ça qu’on reconstruira la Nouvelle-Calédonie, a notamment félicité Wilfried Weiss, le maire de Koumac. Il y a des jeunes qui ont détruit, et d’autres qui reconstruisent. Vous êtes la fierté de la jeunesse calédonienne. » « Les derniers évènements mettent votre mental à rude épreuve. Vous êtes sur la bonne voie, a conclu le colonel Michel Stachowski. Pour les jeunes femmes, prenez le pouvoir, pour les jeunes hommes, levez la tête. Soyez fiers de vous. » Depuis le début des émeutes, les jeunes du RSMA se sont notamment distingués en participant aux nettoyages des collèges de Kaméré et de Rivière-Salée, en partie détruits. Plus récemment, l’équipe de pompiers du RSMA a aussi participé à combattre l’incendie qui s’est déclaré à Koumac à l’entrée du site minier de la SLN dimanche dernier.

Plusieurs distinctions militaires ont également été remises durant la cérémonie. Cinq cadres et volontaires des RSMA, ont reçu la médaille de l’engagement ultramarin pour les récompenser de leur travail auprès des plus jeunes. Alexandre Tépitiou, caporal-chef et aide-moniteur en fait partie : « C’est une fierté, d’avoir encouragé les jeunes, de les avoir accompagnés jusqu’au bout de leur formation. Les RSMA en Nouvelle-Calédonie, c’est un moyen pour eux de sortir de leur zone de confort, et je suis contente de les voir réussir. »

Loris Castaing

Fil d'actualité

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région...

Nicolas Metzdorf intègre la commission des Finances

À Paris, le député Metzdorf a rencontré l’ambassadrice d’Australie...

Le Palika, à l’heure des retrouvailles

Samedi, au centre socioculturel de La Foa, le Parti...

Nos réseaux

13,481FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a été la cible d’un incendie. Le presbytère de Thio est parti en fumée dans la...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un très long communiqué, que l’Éveil Océanien donne sa vision de la situation. Fidèle à sa...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région de La Foa, Farino et Sarraméa, où l’on a appris que la nuit dernière, le...