Cauchemar au Mont-Dore

Le général ne m’en voudra pas, mais « Mont-Dore ! Mont-Dore outragé ! Mont-Dore brisé ! Mont-Dore martyrisé ! Mais Mont-Dore pas libéré ! ». Depuis huit semaines maintenant, le Mont-Dore Sud est isolé de la Nouvelle-Calédonie. Passer devant la Conception et Saint-Louis fait prendre des risques qui peuvent s’avérer mortels. Le reste de la Nouvelle-Calédonie n’a sans doute pas conscience du calvaire que vivent ces habitants, ni de la terreur dans laquelle ils sont terrés depuis des semaines maintenant. Il en est aujourd’hui du Mont-Dore comme il l’avait été de Thio pendant les Évènements. Alors, à bout, en colère, effrayés et désespérés, les Mondoriens se tournent vers l’État réclamant qu’enfin il mette un terme à leur calvaire, ne comprenant pas logiquement que ça n’ait pas encore été réalisé. Si Saint-Louis a toujours posé problème, les habitants de l’Ave Maria s’en souviennent, on atteint aujourd’hui le paroxysme de la haine et de la violence. Aussi, dans ces conditions, la parole réitérée de l’État prend une vraie importance, et ses promesses, selon lesquelles à Saint-Louis il aura le dernier mot, devront être tenues.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...