Païta à l’heure du choix

Dans la seule commune où l’Éveil Océanien a dépassé les 20 % des suffrages exprimés au premier tour de ces élections législatives anticipées, l’incertitude quant au résultat final entourait le second tour, ce dimanche.

Au premier tour, le dimanche précédent, à Païta, sur les 16 589 inscrits sur la liste électorale générale, 10 473 personnes ont fait leur devoir de citoyen. Si on met de côté les 210 bulletins blancs et les 71 nuls, il y avait eu 10 192 suffrages exprimés, dont 2 226 pour le candidat de l’Éveil Océanien dans la seconde circonscription, Milakulo Tukumuli, arrivé 3e sur la commune avec 21,84 %, juste derrière l’indépendantiste Emmanuel Tjibaou (22,64 %) et loin derrière le loyaliste Alcide Ponga (46,21 %). Vers quel candidat ces voix de l’Éveil Océanien allaient-elles se reporter pour ce second tour, décisif ?

Maux de ventre

Aucune consigne de vote n’a été donnée par le parti initialement centré sur la communauté wallisienne et futunienne. Charge à chaque électeur de faire son choix librement, sans être tenu par la main. « Je crois que je vais voter blanc, c’est ça la troisième voie. Si on vote côté Loyalistes » et que ça gagne, « ça va être chaud » puis « ça va faire boum ». Et « si on choisit le FLNKS », donc la voie indépendantiste, « on ne sait pas s’ils vont nous laisser là ou pas », confie Pierre, sur le parking du Dock socioculturel, où neuf bureaux de vote étaient rassemblés (il y avait deux autres sites sur la commune). Des files d’attente se sont formées dès 6 h 45, un quart d’heure avant l’ouverture. À noter qu’il faisait si frais ce dimanche matin que la plupart des électeurs ont patienté à l’intérieur, à l’abri du vent : ils étaient rares ceux qui restaient discuter sur le parking.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Anthony Fillet

Fil d'actualité

La voix du Caillou #307

Consultez en ligne l'édition du 19 juillet 2024 de...

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère...

Les émeutes « n’ont pas sonné le glas du vivre-ensemble »

Dans un communiqué, le Palika a réagi à la...

Nos réseaux

13,437FansJ'aime
390SuiveursSuivre
643SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La voix du Caillou #307

Consultez en ligne l'édition du 19 juillet 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places bien connu des Calédoniens, a intégré hier le dispositif d’urgence des navettes maritimes entre Le...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise d’assaut de la maison occupée par les Petites Filles de Marie, l’église de Saint-Louis a...