Au Mont-Dore, les forces de l’ordre interviennent

Depuis mardi des affrontements ont lieu sur la RP1, entre Saint-Michel et Saint-Louis. Objectif : nettoyer la route et sécuriser les voies.

« Reste pas ici, tu vas finir par prendre une balle perdue. » Le ton est donné sur la route entre Saint-Michel et Saint-Louis. Depuis le début des émeutes, de nombreux tirs ont effectivement été échangés dans le secteur. La gendarmerie de Saint-Michel garde d’ailleurs quelques stigmates des affrontements des derniers jours: plusieurs impacts de pierres et de balles sur les vitres et sur les murs. Sur la route devant, trois gendarmes, arme à feu posée sur le capot de leur voiture, interdisent l’accès aux véhicules sur la RP1. La raison ? Depuis mardi, une vaste opération des forces de l’ordre est en cours sur ce même axe routier pour dégager et sécuriser la voie vers La Coulée et le Vallon-Dore. Deux quartiers complètement isolés du reste de la Grande Terre depuis maintenant un mois et demi. Tout le long de l’avenue, les habitants ont dressé des banderoles pro-indépendantiste, des drapeaux kanak, et barrent encore les routes parallèles à la voie principale. Des maisons ont également été incendiées.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Loris Castaing

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...