L’UC appelle à la mobilisation

Dans un communiqué signé de Dominique Fochi, l’Union calédonienne se félicite des résultats de ses candidats et de la mobilisation des électeurs au premier tour, « malgré le contexte difficile alourdi par les arrestations pour certaines arbitraires et le chagrin dû aux pertes de nos proches que nous portons depuis le 13 mai » explique l’UC. Le communiqué explique que le 1er tour aura été « une réponse cinglante au passage en force du projet de loi portant sur le dégel du corps électoral à l’Assemblée nationale. Il est aujourd’hui indispensable que la voix des indépendantistes puisse être entendue à l’Assemblée nationale car celle des deux députés sortants étaient incomplètes et partisane pour la recolonisation de Kanaky ». Déplorant les problèmes rencontrés lors de l’établissement de nombreuses procurations, l’UC reconnaît rester « toutefois inquiète quant à la qualification au second tour des candidats anti-indépendantistes, les principaux responsables de la situation », car, ajoute l’Union Calédonienne, « depuis le 13 mai 2024, le président de la République, le gouvernement français et les loyalistes ont déstabilisé la paix construite et acquise dans le pays depuis les accords politiques de 1988 et 1998 et ce malgré notre volonté manifeste de faire vivre le destin commun ici en Kanaky ». Pour l’UC, il faut donc « amplifier la mobilisation pacifique », car, reconnaît-elle « de nombreux votes manquent encore afin de faire barrage aux deux candidats loyalistes ». Et le communiqué conclut par un appel à « l’ensemble des militants indépendantistes, nationalistes, mais aussi tous les citoyens de notre pays qui aspirent à du changement et au rétablissement de la paix » à voter en faveur d’Emmanuel Tjibaou et d’Omayra Naisseline.

Pour sa part, l’Union progressiste en Mélanésie (UPM), dans un communiqué signé de son président Victor Tutugoro, dont la maison a été incendiée, apporte également son soutien aux candidats de l’UC, précisant tenir « à réaffirmer qu’il n’y a plus d’autre vote possible que celui de l’accession du pays à sa pleine souveraineté par la construction collective d’un véritable destin ».

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...