Les 7 chiffres à retenir du premier tour

Le premier tour des élections législatives, organisé dimanche, a livré son verdict alors que deux duels seront programmés ce dimanche entre Nicolas Metzdorf et Omayra Naisseline dans la première circonscription et entre Alcide Ponga et Emmanuel Tjibaou dans la seconde. Et le suspense demeure alors que certains chiffres témoignent d’un scrutin encore très indécis.

60,02

C’est le taux de participation à ce premier tour des élections législatives. Si un doute persistait avant dimanche concernant la mobilisation des Calédoniens, ces derniers ont répondu présent, notamment à l’appel des indépendantistes. Sur les 222 141 personnes inscrites sur les listes électorales, 133 305 ont ainsi réalisé leur devoir de citoyen dimanche. Les électeurs de la seconde circonscription, qui regroupe l’ensemble des communes à l’exception de Nouméa, des îles Loyauté et de l’île des Pins, ont été les plus nombreux à se déplacer dans les bureaux de vote avec un taux de participation de 61,14 %. Dans la première circonscription, 58,58 % des personnes inscrites sur les listes ont déposé un bulletin dans une urne.

Des chiffres très largement supérieurs au taux de participation des législatives précédentes. Il y a deux ans, au premier tour, seulement 31,02% des électeurs avaient voté dans la première circonscription, contre 33,70 % dans la seconde.

73,88

C’est à Kaala-Gomen, commune de la province Nord aux 1780 inscrits, que le taux de participation a été le plus important dimanche alors que 73,88 % des électeurs ont fait le déplacement. Au total, quatre communes dépassent le seuil des 70 % de participation : Kaala-Gomen, Hienghène (73,68%), Farino (73,13%) et Poya (72,39%). En revanche, en bas de tableau, Ponérihouen est la seule commune à ne pas franchir la barre des 50 % de participation (39,68 %), sans compter Houaïlou, évidemment, où les bureaux de vote sont restés fermés en raison d’exactions importantes.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...