Koumac : des incendiaires présumés arrêtés

Trois hommes comparaîtront ce lundi devant le tribunal correctionnel de Nouméa.

Il y a une semaine, le dimanche 23 juin, « à 21 h 30, les services de la gendarmerie étaient alertés d’un incendie volontaire commis sur les bâtiments de la mairie de Koumac », rembobine le procureur de la République. « Sur place, il était constaté que plusieurs individus ont brisé les vitres situées à l’arrière du bâtiment, donnant sur différents bureaux, notamment celui du maire. Ils ont ensuite projeté un produit inflammable dans chaque pièce de manière à incendier l’ensemble du bâtiment. L’intervention rapide de plusieurs personnes découvrant le sinistre a permis de circonscrire le feu avant l’arrivée des pompiers. Le bureau du maire a été particulièrement endommagé. » L’enquête a mené à une série d’interpellations vendredi matin. Dans ce cadre, cinq individus ont été transportés par « moyen héliporté » jusqu’au tribunal de Nouméa. Résultat des gardes à vue : « trois personnes majeures domiciliées à Koumac », poursuit Yves Dupas, « comparaîtront à l’audience correctionnelle de comparution immédiate » ce lundi. En parallèle, « deux personnes mineures ont fait l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire jusqu’à leur comparution devant le tribunal pour enfants dans les prochaines semaines. Une mesure de placement a notamment été ordonnée dans le grand Nouméa. »

Ici, pas en Métropole

En conclusion, le procureur tient à « démentir une fausse information circulant » depuis hier matin « sur les réseaux sociaux, selon laquelle ces cinq personnes mises en cause seraient transférées dans un établissement pénitentiaire en Métropole ». Ce n’est pas le cas.

Anthony Fillet

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...