« Ils ont tapé jusqu’à ce qu’ils soient fatigués »

Dans leur cellule au Camp-Est, deux hommes s’en sont violemment pris à un troisième. Ce ne serait pas la première fois. Jugés vendredi dernier en comparution immédiate, ils ont été condamnés, chacun, à deux ans et demi supplémentaires de prison.

La justice met en relation des personnes qui, sans son entremise, n’auraient probablement jamais interagi. Cela donne parfois des situations étonnantes. La rencontre, vendredi après-midi, entre un juge venu de Métropole (pour renforcer dans cette période de grande activité) et deux détenus de longue date, est à ranger dans cette catégorie. Entre ces deux mondes étrangers, il a fallu s’apprivoiser. Cela a mis un certain temps, jugé trop long par le mis en cause le plus virulent : « oh, tu comprends quand je parle ? »

Le magistrat ne laisse pas passer, recadre l’individu, lui rappelle que c’est dans son intérêt de collaborer avec la justice, de raconter avec précision ce qu’il s’est passé dans cette cellule et de se défendre, car il risque gros. À partir de là, il a fait quelques efforts pour mieux s’exprimer, et le président de l’audience a tout compris, hormis les « awa », qu’il a pris pour des « oui » au lieu de « non ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Anthony Fillet

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,292FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...