Avec Brent Liufau, mais sans Patrick Tuifua

Les Bleuets s’apprêtent à disputer la Coupe du monde des moins de 20 ans, en Afrique du Sud, du 29 juin au 19 juillet prochain. A une semaine du début de l’événement, l’encadrement tricolore a levé le voile sur les Français qui tenteront de décrocher un nouveau titre mondial alors que la France a remporté les trois dernières éditions en 2018, en 2019 et en 2023 (les éditions 2020, 2021 et 2022 ayant été annulées en raison de la crise Covid). Le Calédonien Brent Liufau (en photo), qui porte les couleurs de la Section Paloise, est, comme l’année dernière, dans le groupe. En revanche, Patrick Tuifua, qui évolue en Nouvelle-Zélande mais qui avait fait sensation pour ses débuts internationaux lors du dernier tournoi des Six Nations U20, en février dernier, ne sera pas de la partie. S’il était logiquement pressenti, le Cagou s’est blessé au genou à Marcoussis. « Une blessure con, selon le manager Sébastien Calvet. En faisant des exercices sans contact voulu (…) il s’est déséquilibré et, avec les crampons, un appui s’est bloqué. La rotule est sortie, puis revenue. »

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...