Vote par procuration, comment faire ?

Pour les élections législatives, les électeurs ne pouvant se déplacer dans leurs bureaux de vote, peuvent faire une procuration pour voter. Explications.

Comme tous les Français, les électeurs calédoniens se préparent pour les législatives, prévues les dimanches 30 juin et 7 juillet 2024. Le décret de convocation des électeurs a été publié, et plusieurs évolutions du code électoral faciliteront l’exercice du droit de vote, notamment pour les électeurs qui ne pourront pas être présents dans leur commune d’inscription le jour du scrutin et qui souhaitent donner une procuration.

Près de 400 procurations ont déjà été enregistrées par le commissariat central de Nouméa, qui reste un des derniers endroits de la ville à assurer ce service, ainsi que les brigades de gendarmerie et le tribunal.

Une plus grande flexibilité

Depuis le 1er janvier 2022, il n’est plus nécessaire que le mandant et le mandataire soient inscrits dans la même commune. Un électeur de Nouméa peut ainsi donner procuration à un électeur de Dumbéa. Toutefois, le mandataire devra toujours se rendre dans le bureau de vote du mandant pour voter en son nom. Cette flexibilité vise à faciliter le processus de procuration, sans compromettre la sécurité du vote.

Le mandant n’a plus besoin de fournir un motif pour établir une procuration. Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, tout électeur peut désormais librement donner procuration à un autre électeur. Cette simplification vise à encourager davantage d’électeurs à utiliser la procuration si nécessaire.

Dématérialisation de la procuration

Le capitaine d’état-major Christophe Coquard, qui nous a reçus dans les locaux du commissariat central de Nouméa, conseille fortement aux électeurs de faire leur procuration par voie dématérialisée via le site www.maprocuration.gouv.fr. Ce service en ligne permet de remplir le formulaire de procuration, qui est ensuite transmis automatiquement à un officier de police judiciaire habilité pour vérification et validation. Cela simplifie activement le processus et assure un enregistrement rapide et efficace des procurations.

Points de validation

Aujourd’hui, à Nouméa, il ne reste que le commissariat central du centre-ville ainsi que les brigades de gendarmerie pour la validation des procurations. En ces temps de crise, la police et la gendarmerie sont particulièrement débordées, mais « toutes les procurations pourront être enregistrées à temps », confirme Christophe Coquard. Dans les autres communes, il est conseillé, pour un enregistrement de la procuration par voie physique, de se rapprocher des brigades de gendarmerie. Les électeurs peuvent d’ailleurs effectuer leur procuration jusqu’au jour du scrutin, même si, sans surprise, il est recommandé de la faire le plus tôt possible.

En profitant de ces nouvelles dispositions, chaque électeur peut s’assurer que sa voix sera entendue lors de ce scrutin crucial, aussi bien d’un point de vue local que national.


Une procuration

Il est important de noter qu’un mandataire ne peut recevoir qu’une seule procuration. Cette limitation vise à garantir l’intégrité et la transparence du processus électoral.

Les formulaires

Deux types de formulaires sont disponibles pour les électeurs de Nouvelle-Calédonie : le formulaire cartonné numéro 16200*01, disponible dans les commissariats de police, les brigades de gendarmerie et le tribunal de première instance, et le formulaire téléchargeable numéro 16199*01, disponible sur le site service-public.fr. Pour les électeurs non inscrits en Nouvelle-Calédonie, le formulaire à utiliser est le numéro 14952*03.



Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...