Reprise progressive du présentiel sur les campus de l’UNC

L’Université de la Nouvelle-Calédonie a donné ses directives concernant les modalités de reprise en présentiel pour le personnel et pour les élèves. Ces derniers retourneront en classe à partir du 1er juillet.

Dans un communiqué, l’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) a annoncé la reprise progressive sur ses campus, et ce dès aujourd’hui pour le personnel. Les élèves, quant à eux, rentreront à partir du 1er juillet, « sous réserve des conditions de sécurité ». Dans la mesure où les étudiants ne rentreront pas tout de suite en cours, le télétravail reste pour le moment privilégié : « Même s’il reste fermé au public, l’accès aux campus est possible dès ce mercredi 19 juin sans avoir à remplir le formulaire de signalement, sous réserve que les conditions de circulation permettent de faire les trajets domicile-campus ». Les professeurs qui le peuvent sont donc appelés à se rendre sur leur lieu de travail, pour préparer l’arrivée des élèves qui aura lieu une semaine et demie plus tard.

Des examens en distanciel

En attendant le grand retour en présentiel, l’UNC propose à ses élèves de reprendre les cours en distanciel. Dès la fin des vacances inter-semestrielles, qui termineront le 23 juin, les étudiants en semestre non-diplômant vont donc pouvoir continuer, ou reprendre le travail. Pour certains, les apprentissages n’avaient absolument pas repris depuis le début des émeutes: « Il y a certaines classes où certains professeurs ont directement mis en place des cours en visioconférence, affirme Ilona, étudiante en master. D’autres font quelques exercices, d’autres n’ont rien du tout. »

Cette fois, les directives sont claires. « La continuité pédagogique à distance, déjà déployée dans certaines formations, sera généralisée dès le 24 juin et prendra notamment la forme d’enseignements en ligne, de dépôt de ressources pédagogiques sur Moodle. Les contrôles continus qui seront programmés la semaine du 24 juin s’effectueront également en distanciel », précise l’UNC dans son communiqué.

Pour les étudiants qui sont en semestre diplômant, les contrôles continus actuellement en cours, et qui doivent se terminer le 24 juin prochain, continuent normalement. Ils seront dans leur intégralité en distanciel.

Les accès demeurent limités

Alors que les campus étaient fermés au public depuis le 13 mai dernier, ils vont rouvrir au personnel à partir d’aujourd’hui. Si cela va permettre aux membres du personnel de revenir, pour les étudiants hébergés sur le campus, cela ne doit rien changer. « Les personnels de l’UNC et de la MDE continuent de veiller sur la cinquantaine d’étudiants sur place en organisant la surveillance et l’animation de la résidence ainsi que son ravitaillement, affirme la direction. Les départs ont été gérés en coordination avec les autorités et les institutions. »

Depuis cinq semaines déjà, certains étudiants, comme ceux du campus de Nouville, se sont parfois retrouvés complètement isolés. Dans ces résidences universitaires, l’UNC avait déjà déployé plusieurs aides pour accompagner ses jeunes, comme des distributions de nourriture ou la mise en place d’un accompagnement psychologique.

Loris Castaing

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...