Les papas, mis à l’honneur malgré la crise

Cadeau emballé dans les mains, Maëva se promène le long de l’Anse-Vata. Ses fils, Noah et Raphaël, gambadent devant elle. En ce vendredi après-midi, deux jours avant la fête des Pères, tous trois reviennent d’un après-midi shopping, lors duquel ils ont trouvé de quoi gâter leur « papa ». « On lui a acheté un petit savon, où c’est écrit “papa” et un bracelet », partage timidement Noah.

« Un peu de soleil dans nos vies »

Au départ, la petite famille devait passer la journée à l’îlot Maître mais, difficultés financières obligent, « on va plutôt lui préparer un petit déjeuner avec des crêpes et des pancakes », sourit Maëva.

Comme elle, de nombreuses familles ont dû revoir à la baisse leur programme de ce dimanche. Malgré tout, « on essaie d’amener un peu de soleil dans nos vies. Avec tout ce qui se passe en ce moment, c’est important », partage Isabelle, en cherchant des vêtements à offrir à son conjoint, au sein de la boutique Celio. « D’habitude, on se fait un restaurant, mais là, avec le couvre-feu, on va faire un pique-nique en bord de mer, et dimanche on gardera nos petits enfants », indique celle-ci.

Du côté de Sonia et sa famille, un « petit repas » a été programmé, en compagnie de son mari et son fils. « Ça donne du baume au cœur, car ça fait quelques semaines qu’on est en crise, et on ne sait pas combien de temps ça va durer… On essaie de profiter d’être tous ensemble », explique-t-elle.

Pour Cécilia, dont le père est décédé et les enfants sont à Ouvéa, rien n’est prévu. Néanmoins, elle a marqué ce jour à sa façon, en « souhaitant la paix dans le cœur à tous les papas », autant à « ceux décédés récemment avec la crise » que « ceux qui ont quitté le pays ».

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...