Interventions à Saint-Louis et à Plum

Alors que les habitants du sud de la commune du Mont-Dore sont une nouvelle fois pris en otage depuis un mois, la gendarmerie a mené hier matin une opération de déblayage de la tristement célèbre RP1.

Et pour cette opération qui était très attendue par les habitants du sud du Mont-Dore, c’est un très gros dispositif qui a été envoyé sur zone. Plusieurs dizaines de gendarmes mobiles et des unités d’élite du GIGN (Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale) ainsi que plusieurs dizaines de véhicules, dont des VBRG (Véhicules blindés à roues de la gendarmerie) et des VIPG (Véhicules d’intervention polyvalents de la gendarmerie) de type Centaure. Selon nos informations, cette opération de grande envergure a consisté à détruire les barrages de militants de la CCAT installés sur la zone de la tribu de Saint-Louis, mais aussi plus au sud au niveau de Plum. Une première opération qui n’a toutefois pas permis d’emporter les très (trop) nombreuses carcasses de voitures qui entravent la circulation depuis le début des émeutes qui secouent la Nouvelle-Calédonie. Le but de cette opération était également de renforcer la présence de la gendarmerie au niveau de Plum, afin de mettre fin au désordre et aux graves actes de délinquance qui n’ont cessé d’augmenter ces derniers jours.

Satisfaction de la population

En effet, depuis le début de la semaine, les habitants du Mont-Dore sud ont comptabilisé pas moins d’une demi-douzaine de faits de carjacking, notamment sur des personnes âgées, ainsi que plusieurs tentatives, mais aussi le vol de plusieurs véhicules et les incendies de plusieurs habitations de particuliers. Des faits en croissance très forte depuis lundi et qui viennent s’ajouter aux divers dégradations et faits de violences que Plum et Saint-Louis connaissent depuis les débuts des émeutes il y a maintenant un mois.

Selon des responsables de la gendarmerie, ces opérations sur Saint-Louis et Plum vont se multiplier dans les jours et les semaines qui viennent. Au Mont-Dore toujours, les interventions sont également presque quotidiennes au niveau de la Conception, où des barrages sont très régulièrement réinstallés. On peut ajouter qu’hier, la gendarmerie a mené plusieurs opérations de déblayage des axes routiers : des interventions ont eu lieu sur la RT1 au niveau de Païta Nord, mais aussi sur la commune de Boulouparis au niveau de la Ouinané.

Lionel Sabot

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,291FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...