Tik Tok de nouveau accessible en Calédonie

Dans son point quotidien sur la situation en Nouvelle-Calédonie, le Haut-commissariat a évoqué la poursuite des opérations, le dégagement des axes et la levée de l’interdiction de Tik Tok notamment.

Les opérations de sécurisation de la population se poursuivent afin de permettre le retour au calme en Nouvelle-Calédonie. L’engagement continu des policiers et des gendarmes sur le terrain permet de poursuivre la sécurisation des communes de Païta, de Dumbéa et du Mont-Dore. Les opérations de neutralisation et de nettoyage des barrages avancent, grâce à l’action des forces de sécurité intérieure, de la sécurité civile et des nombreux moyens matériels engagés, notamment sur l’axe principal menant à l’aéroport international de Nouméa – La Tontouta. Actuellement, “80 véhicules sont mobilisés quotidiennement afin d’assurer le dégagement des voies” alors que “141 carcasses ont pu être retirées ces dernières vingt-quatre heures dans le secteur du Pont des Érudits”, détaille le Haut-commissariat dans son communiqué quotidien sur l’évolution de la situation en Nouvelle-Calédonie.

Le bilan des personnes décédées s’élève à 7 morts dont 2 gendarmes. 136 policiers et gendarmes ont été blessés. Au total, près de 535 individus ont été interpellés.

85 tonnes de marchandises

Sur la journée de mardi, 85 tonnes de marchandises sont également arrivées à l’aéroport de Tontouta. Au total, 650 conteneurs ont été acheminés depuis le début des opérations au Port autonome de Nouméa, dont 66 ayant pu être livrés ces dernières vingt-quatre heures.

Concernant les rapatriements, 1 630 touristes français et étrangers ont pu être raccompagnés vers leur pays de résidence et 430 résidents calédoniens ont pu rentrer sur le territoire alors que l’aéroport international de Nouméa demeure fermé jusqu’au dimanche 2 juin aux vols commerciaux, “date à laquelle la possibilité de la reprise des liaisons aériennes sera réévaluée”.

Tik Tok de nouveau accessible

Alors que l’état d’urgence n’a pas été prorogé et s’est achevée mardi matin, à 5 heures, l’application Tik Tok, qui avait été interdite sur le territoire, est de nouveau accessible.

Les mesures d’interdiction de rassemblements, de vente et de transport d’armes et de vente d’alcool ainsi que le couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin sont maintenus sur l’ensemble du territoire.

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...