Les responsables de la CCAT « devront assumer »

Le Haut-commissaire, Louis Le Franc, a pointé du doigt, ce jeudi en fin de matinée, les personnes à la tête de la Cellule de coordination des actions de terrain, dont il dit n’avoir plus de nouvelles.

« C’est une organisation de voyous, qui se livre à des actes de violence caractérisée, avec la volonté de tuer des policiers, des gendarmes, des forces de l’ordre », estime le Haut-commissaire au sujet de la CCAT. « Je différencie cette Cellule de coordination des actions de terrain, du FLNKS, des formations politiques indépendantistes, des autres formations politiques qui ont toute leur légitimité, mais cette structure n’a plus lieu d’être. On n’attaque pas impunément des brigades de gendarmerie, on n’attaque pas impunément des sapeurs-pompiers communaux qui viennent pour éteindre des incendies d’entreprises, de commerces, d’incendies d’école, de collèges, de centres de secours, de mairies – la mairie de Païta a été brûlée -, de dispensaires, de centres de dialyse… Voilà où nous en sommes avec la Cellule de coordination des actions de terrain. Donc ceux qui sont à la tête de cette cellule sont tous responsables de ce que je viens de décrire. Ils en prennent la responsabilité, ils devront assumer. Et ils devront assumer devant la justice de la République. »

Les dirigeants « sont injoignables »

Ses relations avec les responsables avec la CCAT ? « Il n’y en a pas. Ils sont injoignables. Ils se sont rendus injoignables. » Ils sont donc recherchés. « Nous sommes en train de les localiser… »

Le lien entre la CCAT et les violences commises récemment est, selon le Haut-commissaire, évident. « Vous savez, c’est très simple, il suffit de lire leurs communiqués de presse. Une fois que vous les avez lus, vous avez tous compris, donc je fais comme vous, je les lis attentivement. Je ne sais pas qui les rédige, mais je sais qui se réclame de cette cellule, et on en mesure le résultat aujourd’hui sur l’agglomération du Grand Nouméa. » Louis Le Franc insiste : « Ceux qui organisent tout cela mettent en jeu la population calédonienne là où elle est le plus concentrée, sur l’agglomération du Grand Nouméa ».

« Une explosion majeure » évitée de peu

En conclusion, « je mets en demeure ceux qui sont à la tête de la CCAT de cesser ces actions, qui sont des actions meurtrières, mortelles, qui peuvent endeuiller des famille », explique le Haut-commissaire, marqué notamment par la tentative, par certains, de s’en prendre en ce début de semaine, à un dépôt de gaz à Ducos. Il a fallu l’intervention de policiers spécialisés (l’unité du RAID). « Le dépôt de gaz, c’est un point d’intérêt vital, évidemment on l’a protégé, c’est d’une inconscience absolue » de l’attaquer. « S’en prendre à des dépôts de gaz, ça aurait été une explosion majeure ici sur la ville de Nouméa, c’est de la folie pure de s’en prendre à des dépôts de gaz comme ceux-là, donc les a arrêtés », dit le Haut-commissaire en parlant des assaillants. « Il n’y avait pas d’autre solution. »

Louis Le Franc a précisé, entre autres, que certaines routes sont vendangeuses. Il évoque « des axes jalonnés par des barrages. Pas des petits barrages, des gros barrages, avec des voitures enflammées, avec des carcasses de voitures, et certains de ces barrages sont piégés, piégés avec des bouteilles de gaz et des systèmes d’allumage (…) Il y a une volonté de tuer. »  

Anthony Fillet

Fil d'actualité

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient présents aujourd’hui au niveau du barrage de Nouville pour dégager la route avec l’aide de...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...