Dégel du corps électoral : « Un accord est possible »

L’Union Calédonienne (UC), l’Union Nationale pour l’Indépendance (UNI), l’Eveil océanien, les Loyalistes et le Rassemblement-LR ont publié un communiqué commun pour annoncer l’avancée des discussions. Un accord pourrait prochainement être validé avant d’être présenté à l’Etat.

Une déflagration inattendue mais pourtant tellement espérée. Alors que le bruit des explosions rythme le quotidien des habitants du Grand Nouméa depuis plus de quarante-huit heures, en coulisses, les responsables politiques calédoniens, qui n’ont cessé d’appeler au calme à tour de rôle, ont continué de travailler. Au point de trouver un accord alors que l’Assemblée nationale a voté solennellement le projet de loi constitutionnelle en faveur du dégel du corps électoral ? « Depuis le mois de décembre dernier, l’Union Calédonienne (UC), l’Union Nationale pour l’Indépendance (UNI), l’Eveil océanien, les Loyalistes et le Rassemblement-LR ont tenu de nombreuses réunions d’échange pour travailler à un accord sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie », débutent les responsables politiques calédoniens dans un communiqué publié mercredi soir.

Et alors que « les échanges se sont intensifiés ces dernières semaines », « certaines formations politiques ou leurs représentants affirment aujourd’hui que des équilibres ont été identifiés et qu’un accord est possible ». Une véritable lueur d’espoir au milieu de cet épais nuage de fumée qui perdure dans le ciel calédonien depuis le début de la semaine. « L’objectif est que cet accord calédonien soit validé le plus rapidement possible pour ensuite être présenté à l’Etat », poursuit les représentants politiques dans ce communiqué.

« Sortir collectivement de cette situation »

Malgré cette nouvelle, dans un timing pour le moins inespéré alors que les conséquences économiques seront désastreuses pour le pays après les récentes émeutes, indépendantistes et non-indépendantistes appellent, d’une même voix, à un apaisement de la situation. « Malgré la situation insurrectionnelle que nous traversons et parce que nous sommes appelés à poursuivre le vivre-ensemble, nous appelons solennellement l’ensemble de la population au calme et à la raison », écrivent-ils, « convaincus que c’est par le dialogue et la résilience que nous pourrons sortir collectivement de cette situation ».

Claire Gaveau

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...