Au lycée Jules Garnier, une mobilisation pour « dire stop » au harcèlement scolaire

À la suite d’une rixe qui s’est tenue devant le lycée Jules Garnier la semaine dernière, une mobilisation était organisée par la famille de la victime, ce lundi, devant l’établissement de Nouville. Objectif : sensibiliser les jeunes et la population à la violence et au harcèlement scolaire.

« Stop à la violence et au harcèlement scolaire, jeunesse éduques ton esprit », « Filmer et publier, c’est y participer », « L’école n’est pas un lieu de non-droit, tous responsables ! ». Ce sont quelques-uns des messages que les automobilistes passant hier à proximité du rond-point du lycée Jules Garnier pouvaient lire sur des banderoles installées le matin même.

Aux alentours, quelques personnes étaient présentes. En majorité, des femmes. Toutes sont les tantes, cousines et proches d’un élève de classe de première, « tabassé trois fois depuis le début de l’année par des élèves de l’établissement ». La dernière querelle, qui a eu lieu lundi dernier devant l’établissement, a en outre été filmée et publiée sur les réseaux sociaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient présents aujourd’hui au niveau du barrage de Nouville pour dégager la route avec l’aide de...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...