Un challenge innovant pour la planète

Deux équipes calédoniennes ont participé au challenge international « Space for Planet Earth Challenge », soutenu en 2023 par le gouvernement. Hier, les finalistes ont reçu des prix de la main de Vaimu’a Muliava, membre du gouvernement chargé de la transition numérique et de l’innovation technologique.

Une équipe de neuf jeunes de Première et de terminale du lycée James-Cook dans la catégorie « lycéens » et l’équipe Hackabro dans la catégorie « universitaires / start-ups » ont participé pour la première fois au concours initié par l’entreprise néo-zélandaise SpaceBase. Même si le délai imparti ne leur a pas permis de soumettre un projet abouti, le gouvernement a tenu à les remercier pour leur implication.

Des solutions environnementales innovantes

Le challenge avait pour finalité de faire émerger des solutions innovantes visant à préserver l’environnement, par le biais de la télédétection. Pour l’édition 2023-2024, il s’agissait de repérer des zones d’émissions de méthane sur Terre, l’un des principaux gaz à effet de serre. SpaceBase, au moyen de visioconférences, a aidé chaque équipe à développer sa méthodologie de recherche. Chaque participant avait pour mission de développer des méthodes scientifiques capables d’identifier les sources émettrices de méthane sur notre planète, en couplant des données satellitaires à d’autres types de données. « Nous avons effectué des recherches par équipes. J’ai fait des recherches sur le LIDAR (Light Detection and Ranging). Nous devions collecter des données sur le méthane pour lutter contre le réchauffement climatique. Nos recherches ont été utiles, j’ai mieux compris ce problème », explique Nolann, lycéen volontaire pour participer au défi et soutenu par ses professeurs M. Daubech et Mme Nazaire.

Une ouverture sur le monde et un enrichissement mutuel

Pour Vanessa Gervolino, directrice et fondatrice de l’école internationale James-Cook, il y a dix-sept ans, c’était important de participer à ce projet d’envergure internationale, puisque « les valeurs et les objectifs premiers de l’établissement sont l’ouverture au monde et de préparer les élèves à devenir des citoyens du monde ». Ému, chaque participant a reçu son prix des mains de Vaimu’a Muliava, fier de la jeunesse calédonienne : « Quelle belle façon de marketer notre territoire que de miser sur notre jeunesse! Je m’engage à vous accompagner et à vous soutenir en apportant les moyens et en vous faisant bénéficier de nos partenariats ». Thomas Avron, co-gérant d’APID et Stoyann Velten, gérant de Krup, membres d’Hackabro avaient pour leur part « envie de se positionner sur des questions à hauts enjeux environnementaux et sociétaux » en participant au challenge.

Mesurant les implications pour le rayonnement du pays, Vaimu’a Muliava a d’ores et déjà annoncé un accompagnement financier des équipes pour la prochaine édition du challenge Space for Planet Earth, ainsi que la sortie prochaine d’un programme de formation à l’intelligence artificielle avec son concours innovant dans le Pacifique : OceanIA.

Fil d'actualité

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient présents aujourd’hui au niveau du barrage de Nouville pour dégager la route avec l’aide de...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...