La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le tribunal. Comme aux audiences de février et de mars, la CCAT avait demandé aux militants et sympathisants de se mobiliser.

Au son de « À bas la justice coloniale » de Waan, la mobilisation a rassemblé environ 200 personnes qui ont témoigné de leur soutien aux « combattants » et réclamé « l’arrêt de la répression en Kanaky ». Tout au long de la journée, dans une ambiance calme, de nombreuses personnes ont pris la parole. Comme Amandine Darras, élue à la province Sud (FLNKS-Sud), qui « veut savoir s’il n’y a qu’une justice pour tout le monde ou s’il y a une justice à deux vitesses pour les Kanaks ».

Un militant s’en est aussi pris aux « gens qui détournent des fonds publics et nos impôts et qui sont toujours en liberté » avant de clamer dans le micro qu’il « ne faut pas avoir peur de la prison ». Une autre personne a ciblé l’État, qui serait « derrière tout ça pour nous fermer la bouche et les yeux ».

Lorsque les peines ont été prononcées, Christian Téin, l’un des responsables de la CCAT et commissaire général de l’Union calédonienne, a appelé à être « fier de tous ceux-là qui vont en prison la tête haute car ils défendent un combat et une légitimité. On va bloquer le processus dans lequel on est et on connaît le prix à payer. C’est pour cela que les condamnations sont politiques. On va forcément rentrer dans le dur. La dame qui préside, elle ne sait rien du contexte politique, du corps électoral. »

« Des combattants de la liberté »

Entouré de la cellule juridique de la CCAT, un militant a aussi parlé du « Palais des injustices » quand une autre a regretté « des peines excessives. On a condamné des combattants de la liberté. On est formaté pour dire qu’on va aller jusqu’au bout, jusqu’à l’indépendance. On fera tout pour qu’ils sortent du Camp-Est. » Face à une mobilisation très importante des policiers et gendarmes, aucun incident n’a été à déplorer dans la rue de Metz, qui avait été fermée à la circulation.

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...