Une 2e vie pour les déchets inertes à Païta

Une ISDI (Installation de stockage des déchets inertes) vient d’ouvrir à Païta sur le site de la carrière de Katiramona. Les professionnels sont invités à y déposer leurs déblais de terre et de béton, qui seront transformés en matériaux réutilisables.

Après de longs mois de cheminement administratif, une nouvelle ISDI vient d’ouvrir à Katiramona. Il s’agit de la 2e en province Sud après celle de Ducos. A l’issue d’une enquête publique et d’analyses de terrain, la DIMENC a donné son feu vert à cet ambitieux projet, piloté par le Groupement des carrières et matériaux (GCM).

Logique de revalorisation

« Aujourd’hui, il y a un manque de débouchés offerts à nos clients sur les stockages de matériaux inertes issus du terrassement ou de la démolition béton », constate Yannick Lemaître, gérant de GCM. Bon nombre de matériaux sont aujourd’hui déversés dans la nature, sans contrôle. « C’est ainsi que nous est venue l’idée de créer une ISDI à Katiramona sur le site de notre carrière qui était en fin de gisement. L’idée c’est d’accueillir des matériaux inertes et non dangereux qu’on va mettre en stockage mais aussi des matériaux qui vont pouvoir être valorisés, dans une démarche de cercle vertueux », soutient le gérant. A titre d’exemple, le béton accueilli sera transformé en gravier par un concasseur mobile, et cette matière sera réutilisée dans les bétons ou les travaux publics. « Géographiquement, ce n’est pas un axe idéal en termes de circulation de matériaux, mais on espère que les clients feront le détour ». Le directeur mise notamment sur cette perspective d’un double fret. « Les clients pourront dépoter leurs matériaux et recharger leur benne avec des matériaux nobles ». Ils ne repartiront pas à vide.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Mais c’est qui maintenant la CCAT ?

Il y a quelques semaines encore, on savait qui...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue d'Emmanuel Macron....

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves violences sur des policiers municipaux à Nouméa se sont plaints des conditions de détention d’un...