Les derniers jours d’un dock centenaire

Le Dock Ballande n’est plus. Les jours du bâtiment qui dressait fièrement sa silhouette rue Gallieni depuis les années 1920 étaient il est vrai comptés, sa charpente ayant fait les frais de la voracité des termites. Des parties de la structure devraient être réutilisées dans un futur projet de zone commerciale.

Un vénérable centenaire a récemment disparu du paysage nouméen. A l’angle des rues Ferry et de la Somme, en front de mer, se dressait depuis les années 1920 un dock appartenant à la société Polycal. Sa charpente en bois de pin de l’Oregon ayant fait les frais du féroce appétit des termites, il a été déconstruit il y a quelques jours par l’entreprise B-Cube.

Christophe Malmezac, le promoteur propriétaire du terrain a tout mis en œuvre pour que le bâtiment soit déconstruit avec tous les égards dus à son vieil âge et à sa valeur patrimoniale. Car il en a vu passer des générations de travailleurs calédoniens ce grand dock de 800 m2.

C’est en 1897 que Louis Ballande père fait l’acquisition de ce terrain de 7,13 ares, idéalement situé, face au port, le cœur de la vie économique nouméenne de cette époque. Il achète ensuite le lot mitoyen.

Les Établissements Ballande sont fondés en 1921 et plusieurs docks voient le jour sur la parcelle, ils abritent une quincaillerie, un parc à charbon, un garage automobile. A la fin des années 80 les docks Michelin s’y installent.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...