La Nouméenne bat des records

La 18e édition de la Nouméenne, qui permet de récolter des fonds pour la Ligue contre le cancer, a réuni quelque 4500 personnes dimanche matin en baie de Sainte-Marie.

Cette année, le bleu était à l’honneur. Et alors que le mois « Octobre rose » démarre, qui permet de sensibiliser contre le cancer du sein, c’est une véritable vague bleue qui a déferlé dimanche matin en baie de Sainte-Marie pour ce rendez-vous exclusivement féminin (malgré la présence de certains représentants de la gent masculine, perruque sur la tête, dans le peloton). Chacun y va à son rythme. Si certaines ont décidé de se donner à fond, l’ambiance est détendue sur les 2,9 kilomètres du parcours. Car, plus qu’une course, c’est un vaste rassemblement entre copines, entre collègues. « On avait enregistré 4800 inscriptions, et je pense que nous étions au moins 4500 personnes sur site. Si on avait atteint les 5000 inscriptions il y a deux ans, nous n’avions pas pu nous retrouver en raison de la crise sanitaire. C’est donc un record de participation », glisse Jean-Hervé Dedenon, le président de La Nouméenne.

« On arrive toujours à fédérer »

Autre record enregistré : les bénéfices, avec un chèque de 5,132 millions de francs remis à la Ligue contre le cancer de Nouvelle-Calédonie. Soit « environ 50000 francs de plus » que la sommes remise il y a deux ans. Si certaines associations peinent parfois à joindre les deux bouts, la lutte contre le cancer rassemble toujours autant. « Si on atteint ce record, c’est grâce à la participation mais aussi grâce aux sponsors qui ont répondu présent. On sait que ce n’est pas évident en ce moment, il y a le sujet de la vie chère, mais on arrive toujours à fédérer autant de monde. On est vraiment super contents », savoure l’organisateur, qui travaille sur l’événement depuis le mois d’avril. Maintenant, la Ligue contre le cancer de Nouvelle-Calédonie va prendre le relais. « Je sais qu’aujourd’hui 70% de ces dons sont destinés aux questions psychologiques et esthétiques notamment, 20% sont destinés aux opérations de prévention et de sensibilisation alors que les 10% restants sont reversés en France pour la recherche », détaille Jean-Hervé Dedenon.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Mais c’est qui maintenant la CCAT ?

Il y a quelques semaines encore, on savait qui...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue d'Emmanuel Macron....

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves violences sur des policiers municipaux à Nouméa se sont plaints des conditions de détention d’un...