Les 40 ans du Lycée Do Neva dignement fêtés

De très beaux temps forts ont rythmés la première journée des festivités pour l’anniversaire du Lycée de Do Neva, premier lycée d’enseignement agricole en Nouvelle-Calédonie.

Après une cérémonie d’accueil tournée vers les arts et l’environnement : plantation d’arbres et dévoilement de deux sculptures, chacun était convié à suivre le culte mené par les anciens aumôniers de l’école, accompagnés par la chorale des élèves. Ensuite, les invités ont pu prendre la parole lors d’une table ronde. Ismet Kurtovitch, ancien directeur de Do Neva a fait le récit de l’histoire très riche de cet établissement en lien avec l’Évangélisation et le développement de la région.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Incidents à l’Île des Pins : le Palika réagit

La section de base du Palika-Kwenyï s’est réunie mercredi...

« La tribu c’est lui, c’est Roch Wamytan »

Alors que le climat social est extrêmement tendu depuis...

Dans le nord, les sites miniers de la SLN à l’arrêt

Situation critique pour la SLN, déjà en difficulté financière...

Vers une commission spéciale nickel qui fait débat

« Quand on veut enterrer une décision, on crée...

Rencontre avec… Sonia Backes

A la veille de la manifestation organisée demain à...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Incidents à l’Île des Pins : le Palika réagit

La section de base du Palika-Kwenyï s’est réunie mercredi pour faire le point sur la situation à la suite de débordements survenus sur l’île. L’attention...

« La tribu c’est lui, c’est Roch Wamytan »

Alors que le climat social est extrêmement tendu depuis plusieurs semaines en Calédonie, de nouveaux blocages et débordements ont éclatés mardi à Saint-Louis. Une...

Dans le nord, les sites miniers de la SLN à l’arrêt

Situation critique pour la SLN, déjà en difficulté financière : ses sites miniers du Nord sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. Paul Néaoutyine estime...