« Un carnaval très éclectique »

La 35e édition du carnaval de Nouméa s’est officiellement achevée samedi soir, place de la Marne. En coulisses, l’heure est au bilan.

C’est un rendez-vous incontournable du calendrier nouméen. Et on comprend pourquoi. Samedi soir, « entre 17000 et 18000 personnes » s’étaient pressée sur le bord de la route, entre la place Bir Hakeim et la place des Cocotiers, pour admirer et participer au traditionnel carnaval. Car, le défilé est une véritable fête, un moment de partage entre les carnavaliers et le public. Ça danse, ça chante, ça applaudit. « Tout s’est très bien déroulé, le public a semble-t-il apprécié, les premiers retours sont positifs », savoure Edwige Cany, chef de projet culturel à la direction de la culture de la ville de Nouméa, alors que le budget de ces festivités est estimé « entre 2,5 et 3 millions de francs ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Mais c’est qui maintenant la CCAT ?

Il y a quelques semaines encore, on savait qui...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue d'Emmanuel Macron....

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves violences sur des policiers municipaux à Nouméa se sont plaints des conditions de détention d’un...