« Un championnat, ça ne se court pas, ça se gagne »

Florian Barket sera le coureur à battre dimanche matin entre La Foa et Boulouparis, lors du championnat de Calédonie sur route.

Ancien cycliste de bon niveau français chez les amateurs, Florian Barket n’est pas du genre à se cacher derrière son casque. Ses ambitions de victoire, il les affiche clairement. « C’est un championnat », rappelle-t-il. Et « un championnat, ça ne se court pas, ça se gagne ». C’est ainsi dans tous les sports, et « surtout en vélo », où « il y a un maillot qui est en jeu ».

« Essayer de partir seul »

La tenue de champion de Calédonie, rouge et blanche, Florian Barket, 27 ans, la connaît bien, lui qui a déjà été titré « deux fois en contre-la-montre », la dernière fois en juin, et plusieurs fois « sur piste », mais « jamais encore sur route » en course en ligne. Est-ce que ce sera pour dimanche ? Le conseiller technique, détaché auprès du Comité, et toujours coureur, a conscience qu’il sera l’homme à battre, car il a « eu la chance d’évoluer en Métropole » puis aux Antilles, et qu’il est encore jeune. Dans ce championnat, « ce n’est pas un secret, je vais essayer de partir seul », sourit Florian Barket, coureur connu pour son tempérament offensif. Il s’attend à ce que ses adversaires fassent bloc contre lui. « C’est de bonne guerre. » Cela ne lui fera pas changer ses plans. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. « Je veux essayer de gagner avec la manière, montrer que je mérite le maillot. » S’imposer ainsi, « ce serait super ». Florian Barket devra notamment surveiller Grégory Lemaitre, « souvent placé et rapide au sprint », surveiller aussi, s’il est bien inscrit, l’expérimenté Chris Jenner, ancien coureur professionnel, ou encore le junior Thomas Rizzolatti.

Plat donc sprint ?

Le parcours de 78 kilomètres, « assez plat » donc « assez roulant », quasi exclusivement sur la RT1, avec départ de La Foa (à 8 h 30), demi-tour à l’entrée de Port-Ouenghi avant une arrivée à La Foa, ne devrait pas permettre de gros écarts. Ainsi, « des petits coups » pourraient aller au bout, avec « une arrivée au sprint » en petite comité, entre costauds. Pour les femmes, la course, de 66 kilomètres, avec départ et arrivée à La Foa, et entre les deux un demi-tour à la mairie de Boulouparis, démarrera à 8 h 35. En l’absence de Manon Brasseur, qui prépare une compétition internationale, la victoire pourrait se jouer entre Sandra Gayral, Patricia Themereau et Louise Schavits. Au total des trois courses, une soixantaine de cyclistes sont attendus.

Anthony Fillet

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...