Il faut bien du courage !

Oui, il leur faut bien du courage pour prendre le volant, assumer leur mission de service public, mais scruter chaque passager qui monte, surtout s’il est jeune, et se demander s’ils ne vont pas être roué de coups et des faire voler la caisse. Chauffeur de bus, mais aussi de taxis, est devenu un métier à risque. Deux agressions de chauffeurs en quelques jours, quel bilan ! Des mesures ont pourtant été prises, comme de renforcer les contrôles et les patrouilles à l’intérieur des véhicules, mais rien n’arrête les voyous. Reste la sanction ultime, par laquelle les usagers pourraient enfin réagir : c’est l’arrêt total de la desserte de certaines lignes et dans certains quartiers. Mais c’est pénaliser une population déjà en première ligne avec la délinquance, et c’est ce constat qui retient de prendre une telle mesure. Ce qui suffoque l’opinion, au-delà du délit lui-même, c’est ce recourt à la violence systématique par les mineurs délinquants. Ils volent et ils agressent, mais l’agression prime dans leur esprit sur le fait de voler. Cette jeunesse n’est pas seulement en déshérence, elle est désinhibée et prête à tout, y compris au plus inconcevable. C’est une jeunesse perdue, quelque fois définitivement, et pour laquelle on ne sait plus quoi faire.

Fil d'actualité

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN (le reste des parts se partagent entre les provinces à 34% et un groupe japonais...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...