Mobilisation lycéenne pour la BANC

Organisée sous l’impulsion des élèves d’une classe de première du lycée Lapérouse, la semaine de solidarité au profit de la Banque alimentaire de Nouvelle-Calédonie se poursuit jusqu’à vendredi.

L’objectif est simple : il s’agit de collecter un maximum de boites de conserve qui, à la fin de cette opération, seront remises à la BANC. Une opération qui va bien au-delà des murs du lycée Lapérouse puisqu’elle est relayée dans 8 autres établissements scolaires du territoire. La collecte de boites de conserve se faiten  effet également au lycée Blaise Pascal, au lycée Auguste Escoffier, au lycée Jules Garnier, au lycée Dick Ukeiwë à Dumbéa, au lycée du Mont-Dore, au lycée Michel Rocard à Pouembout, au lycée Antoine Kéla à Poindimié et au lycée William Haudra à Lifou. Cette opération entre dans le cadre d’un projet pédagogique et il est préparé depuis le début de l’année scolaire par les élèves. « En début d’année, j’ai proposé aux élèves de rencontrer un certain nombre d’associations » explique Françoise Rouam-Sim professeur d’histoire géographie au lycée Lapérouse et qui assure une semaine sur deux les cours d’EMC (Education Morale et Civique) « les élèves ont ensuite choisi l’association pour laquelle ils avaient envie de s’impliquer, et c’est comme cela qu’est née l’idée de cette semaine de la solidarité ».

Les élèves ont réellement construit cette opération

Une fois l’idée lancée, les élèves ont tout fait pour l’organiser, « ils ont écrit des courriers à l’attention des proviseurs des autres établissements scolaires, explique Françoise Rouam-Sim, puis il a fallu trouver des professeurs relais afin de pouvoir lancer l’opération ». Et c’est en cherchant des professeurs relais que Françoise Rouam-Sim a eu la bonne surprise de retrouver un ancien élève du Lycée Lapérouse, aujourd’hui professeur d’anglais au lycée de Lifou, prêt à se mobiliser avec ses élèves pour cette belle opération. « Ce qui est important pour les élèves, c’est que leur implication dans ce projet sera inscrite dans leur CV scolaire. C’est important, car pour le recrutement dans certaines écoles, on peut voir qu’il y a autre chose qu’un élève derrière une personne ». Cette semaine, officiellement lancée hier matin en présence notament du Vice-recteur Didier Vin-Datiche, se poursuit jusqu’à vendredi dans l’ensemble des établissements cités plus haut. Les équipes de la banque alimentaire de Nouvelle-Calédonie débuteront la collecte des boites de conserve vendredi. « Il n’y a pas de notion de compétition entre les établissements scolaires, ou entre les classes. Ce qui compte c’est le plaisir de faire une bonne action », conclut Françoise Rouam-Sim.

Lionel Sabot

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...