Prêt à resigner

Hier matin le détachement de la mission Pégase 23 a fait ses adieux à la Nouvelle-Calédonie après avoir passé 4 jours sur le territoire. À l’heure du départ de la base aérienne 186 « Lieutenant Paul Klein », Richard Mathieu, premier Calédonien pilote de Rafale était présent avec sa famille pour saluer ses anciens frères de la chasse.

« J’ai eu un gros pincement au cœur et des frissons quand je les ai vu décoller, c’est magnifique », me confie Richard quelques minutes après que les deux Rafales aient disparu dans le ciel azur de la Tontouta. Des frissons, car il y a quelques années encore, c’est Richard qui était aux commandes de ces fabuleux avions de chasse qui auront fait rêver les Calédoniens pendant 4 jours. « C’est vraiment une très grande chance d’avoir eu quelques jours ces appareils sur le Caillou. C’est vraiment une très grande chance », affirme Richard qui en répondant à mes questions à un sourire d’enfant découvrant ces cadeaux de Noël. Richard Mathieu est né sur le Caillou, et il est le premier Calédonien à voir voler sur Rafale. « Il n’y a pas d’avion de chasse en Nouvelle-Calédonie et pourtant enfant je rêvais d’avion. J’ai commencé à lire des magazines et les livres notamment « Le grand cirque » de Pierre Clostermann concernant la 2e guerre mondiale. Je me suis abreuvé de tout cela et après le bac je suis parti en métropole ». Un départ en métropole et la réalisation d’un rêve, celui de devenir pilote de chasse.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...