Rassembler

Le président, nous dit-on, est venu pour rassembler. Jugeant que la période des référendums avait ouvert des clivages importants, Emmanuel Macron souhaite remettre les Calédoniens sur la voie du consensus. La séquence de demain matin au Haut-commissariat à laquelle les groupes politiques sont conviés (mais viendront-ils tous ?) verra donc peut-être les bonnes volontés être au rendez-vous. Le Chef de l’État va trouver en Nouvelle-Calédonie une population à la fois impatiente et désabusée. Impatiente que l’on règle enfin cette séquence entamée en 2018 par le premier référendum, et désabusée de voir que ces référendums n’ont pas encore été suivis d’effets. Alors rassembler donc. Mais Rassembler autour de quoi ? Si nous sommes épars aujourd’hui, c’est parce que ceux qui ont dit Non attendent toujours qu’on leur garantisse que leur vote démocratique est le seul légitime. Tandis que ceux qui ont dit Oui attendent qu’on leur assure que la route menant vers l’indépendance est dégagée. Pas simple à rassembler dès lors que ces positions antagonistes que les radicalités qui parfois se font jour, attisent et entretiennent. Rassembler autour d’un geste fort que beaucoup préconisent et que certains espèrent ? Si ce geste permet au consensus, dont on désespère de la naissance, de pointer le bout de son nez, pourquoi pas. Mais ce geste fort, si jamais il y a, lui aussi devra être consensuel.

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...