Le CESE à Kouaoua

Le Conseil Économique Social et Environnent a tenu lundi une réunion décentralisée à Kouaoua.

Après une coutume et l’accueil par le maire Alcide Ponga, les conseillers ont examiné un avant-projet de loi du pays réformant l’exercice du transport routier de marchandises dangereuses et la profession de conducteur de ces véhicules. Il s’agit essentiellement de professionnaliser l’activité de transport de marchandises dangereuses et le métier de conducteur de marchandises dangereuses, de prévenir les accidents et, s’ils venaient néanmoins à survenir, à en limiter au maximum les risques sur la santé et l’environnement, et enfin de gérer les flux sur l’ensemble du territoire.

A l’unanimité

Les textes ont été adoptés à l’unanimité des 29 conseillers présents. Le CESE a cependant émis 7 recommandations pour améliorer le projet de loi du pays. On en retient surtout qu’il demande à organiser les heures de circulation du transport de marchandises dangereuses en dehors des heures de pointe, afin de limiter les risques. Le CESE estime aussi que pour réduire les risques d’accident, les coûts et l’impact carbone, il est indispensable que soit créé un dépôt de carburant en province Nord.

Fil d'actualité

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient présents aujourd’hui au niveau du barrage de Nouville pour dégager la route avec l’aide de...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...