Et que dit la VAR ?

Il y a longtemps que l’on n’avait pas relaté d’incident sur une terrain de sport. Comme quoi tout a une fin ! A Maré, joueurs et spectateurs ont cru que l’arbitre était une vachette et lui ont couru sus avec des intentions manifestement hostiles. Images incroyables qui ont circulé sur les réseaux, manifestation de bêtise crasse comme on ne devrait pas en voir sur un terrain. Il y aura une suite, on peut l’imaginer, judiciaire peut-être puisqu’une plante a été déposée, sportive sans doute au ressort de la FCF. On peut hausser les épaules, s’en moquer ou en rire, mais ça n’est pas la bonne attitude : ici comme ailleurs, la fermeté s’impose. La violence n’a pas sa place sur un terrain de sport, il faut donc sanctionner ceux qui s’y adonnent. Dans le sport aussi, l’autorité doit exister, ainsi que le respect, ce sont même les conditions sine qua non à une bonne pratique. Les idiots qui se sont mis en évidence ce week-end à Maré doivent en avoir conscience, aussi faut-il que le message qui leur sera adressé sera audible et clair. Sinon, c’est le sport calédonien, et finalement toute notre société, qui se fragiliseront davantage. Et en ce moment, nous n’en avons guère besoin.

Fil d'actualité

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN (le reste des parts se partagent entre les provinces à 34% et un groupe japonais...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...