Rencontre avec… Benoit Godart

« On est là pour protéger, réguler, aider »

Organisation, objectifs, résultats, partenariats, nouveautés : le directeur régional des douanes dresse un tableau de la situation en ce milieu d’année.

Comment fonctionnent les douanes en Calédonie, et avec combien d’agents ?

Benoit Godart : On est une administration mixte : on agit à la fois pour le compte de l’État et pour le compte du gouvernement. Sur la partie régalienne, tout ce qui est pouvoir de coercition, contrôle, contentieux, ça relève du Haut-Commissaire : ce sont plutôt des missions de lutte contre la fraude, les stupéfiants, les trafics irréguliers, les contrefaçons, il y a aussi la convention de Washington sur la protection des espèces, etc. Quant à la partie fiscale, l’action économique, elle relève du gouvernement. Par contre, on est tous des fonctionnaires d’État, ce qui nous rend un petit peu atypique. On est 132, dont 10 à Wallis et 2 à Futuna. Dans les 120 ici sur le territoire, nous sommes répartis de façon équitable, même si chez nous ce n’est pas étanche : 60 pour la mission régalienne et 60 pour l’action économique. Sur cette partie-là, je rends compte, bien sûr, au président, et aussi à trois membres du gouvernement : Gilbert Tyuienon sur la fiscalité, Yannick Slamet sur la partie budget, et Adolphe Digoué sur la partie commerce extérieur.

Les douanes rapportent-elles plus qu’elles ne coûtent…

B.O : Alors, oui ! Déjà, la prestation, quelque part, pour le gouvernement elle ne coûte rien, puisque c’est l’État qui finance. Et elle rapporte : l’an passé, on fait 27 % des recettes qui alimentent le budget de la Nouvelle-Calédonie, ce qui est important ! Ici, notre insularité, le fait qu’on soit un territoire ultramarin fait qu’on a encore un système fiscal qui est pas mal fondé sur les taxations à l’importation, ce qui se fait moins dans les États en Europe ou dans les autres pays occidentaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste...

Kaala-Gomen : ce que l’on sait de la personne décédée sur un barrage

Samedi 18 mai, sur un barrage à Kaala-Gomen, un...

EN DIRECT – Près de 240 émeutiers interpellés en une semaine

Il y a une semaine, lundi 13 mai, la...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l'aéroport de...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai dernier en Nouvelle-Calédonie, particulièrement dans la commune de Nouméa et du Grand Nouméa, la question...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste Robert Xowie, ont publié une tribune pour demander le « retrait immédiat » du projet de réforme...