Prix Vi Nïmo : lire pour comprendre son pays

En 2005, Catherine Poëdi, professeure de lettres au lycée Do Kamo, et Sylvie Labrouche, professeure de lettres aux lycée A. Anova, créent le prix Vi Nimö.

L’ambition des deux enseignantes est de rapprocher les jeunes de leur pays par la littérature et les rencontres. La première étape est de mettre entre les mains des adolescents des ouvrages locaux qui parlent de la Nouvelle-Calédonie. C’est une véritable immersion dans les différents mondes qui composent le Caillou. Cette année, six ouvrages ont été proposés aux jeunes : Chroniques de Zaelandia (Collectif), Lifou sous la pluie (Collectif), Quand la coutume bombarde (Léopold Hnacipan), Sur la rive (André Martin), L’amour révélé (Alexandre Rosada) et Narafala (Frédérique Viole).

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Comment l’Azerbaïdjan profite des émeutes calédoniennes pour déstabiliser la France

Faux comptes, médias et profils liés à cet État du Caucase… Depuis que le territoire calédonien est secoué par une flambée de violences, le...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...